Version imprimable

Current Size: 100%

CIDFF et accueil de jour pour femmes victimes de violences

Permanences juridiques du CIDFF. 

Créé en 1982, le CIDFF du Finistère est aujourd’hui un acteur majeur de la politique publique d'information des femmes sur le département du Finistère. Agréé par l’Etat, il exerce une mission d'intérêt général, dont l'objectif est de favoriser l'autonomie sociale, professionnelle et personnelle des femmes et de promouvoir l'égalité entre les femmes et les hommes.

Des permanences juridiques du CIDFF ont lieu à la MSAP (Maison de services au public) les 2e et 4e lundis de chaque mois, de 14 h à 17 h 30, sur rendez-vous au 02 98 16 14 20. Elles sont ouvertes à tout public et sont gratuites.

 

Accès aux droits 

Droit de la Famille (union, séparation, pension alimentaire et autorité parentale, filiation...), Droits et recours sur le plan civil et pénal dans le cadre de la lutte contre les violences sexistes (intra-familiales, au travail et dans l’espace public), Droit du travail, lutte contre les discriminations, Droit des étrangers, Droit des successions.

 

Lutte contre les violences sexistes et /ou sexuelles 

Le CIDFF est sollicité pour écouter, repérer, informer, soutenir et accompagner les femmes victimes de violences quelle qu’en soit la forme et qu’elles aient eu lieu dans la sphère familiale, sociale, professionnelle ou publique.

De même, les permanences permettent de sensibiliser et former les partenaires travaillant au contact des femmes victimes et vers qui elles sont orientées.

 

ACCUEIL DE JOUR POUR LES FEMMES VICTIMES DE VIOLENCES.

L’Accueil de jour pour les femmes victimes de violences a lieu à la MSAP (Maison de services au public) les 2e et 4e lundis de chaque mois, de 14 h à 17 h 30, sans rendez-vous.

Primo-accueil inconditionnel, en individuel et en collectif, ce dispositif permet de mettre à disposition des femmes victimes de violences une structure de proximité ouverte sans rendez-vous durant la journée pour les accueillir, les informer et les orienter. Elle permet notamment de préparer, d’éviter ou d’anticiper le départ du domicile pour les femmes victimes de violences et, le cas échéant leurs enfants. Il permet ainsi une prise en charge plus précoce (…), une plus grande fluidité dans le parcours des femmes pour sortir de la situation de violences, et favorise la coordination des dispositifs et des acteurs sur les territoires.

C’est également « un lieu de transition, d’échange et de convivialité, au sein duquel les femmes victimes de violences peuvent rompre leur isolement et recevoir dans un premier temps une aide et un soutien, sans démarche préalable ».

 

Pourquoi un accueil de jour ?

  • Pour offrir aux femmes un accès facilité à une structure locale spécialisée.
  • Pour offrir un lieu sécurisé, sécurisant et confidentiel, sans limite de temps et sans rdv.
  • Pour offrir un espace ressources tant pour les victimes que pour leurs proches.
  • Pour proposer une prise en charge globale avec tous les acteurs concernés (justice, police, psychologie, santé, social, emploi, hébergement, accès au droit, …).
  • Pour permettre aux femmes de prendre le temps de faire leurs choix éclairés.
  • Pour permettre aux femmes de trouver du soutien.

 

Quels objectifs sont visés ?

  • Améliorer le repérage et le traitement des situations de violences notamment conjugales.
  • Mieux accompagner les femmes victimes de violences et, le cas échéant leurs enfants, en proposant une réponse plus complète et une meilleure prise en charge.
  • Offrir un lieu convivial et sécurisant pour les femmes victimes de violences où elles peuvent souffler, être écoutées, s’exprimer librement sous différentes formes.
  • Rompre l’isolement social de ce public en créant du lien.
  • Favoriser un accompagnement global en les orientant vers les secteurs et partenaires adaptés à leurs demandes et leurs besoins.
  • Prévenir les situations d’urgence en organisant le départ des femmes victimes de violences.

 

>> Plaquette de présentation de l’accueil de jour.

 

Maison de services au public (MSAP)
33, Quai Alba
29150 Châteaulin
02 98 16 14 20
msap@ccpcp.bzh

Restez connectés !