Printer-friendly versionSend by email

Current Size: 100%

Anthony Raoul

Raoul Anthony (1874-1941)

Né le 12 octobre 1874 à Châteaulin, Raoul-Louis-Ferdinand Anthony y passa son enfance.

La famille Anthony est connue de père en fils à Châteaulin. Son père, Louis Anthony, docteur-vétérinaire, fut conseiller municipal, puis maire-adjoint. La famille vivait dans une maison bordant le Champ de bataille.

Brillant élève à l'école publique, puis au lycée de Quimper, Raoul Anthony fit des études de médecine militaire, puis entra à la faculté de médecine de Lyon. C'est là qu'il fut admis au Laboratoire d'anatomie du Professeur Testut, ce qui lui permit de découvrir sa passion pour l'Anatomie Comparée et l'Anthropologie. En 1900, il quitte la médecine militaire et entre comme préparateur au Laboratoire d'Anatomie Comparée du Museum d'Histoire Naturelle de Paris.

Docteur ès Sciences en 1905, il devint sous-directeur du Laboratoire d'Anatomie Comparée en 1910, puis Professeur au Museum en 1921, titulaire de la Chaire d'Anatomie Comparée.

Il fut également titulaire de la chaire d'Anthropologie Anatomique.

Ses travaux et publications sont considérables. En particulier ses recherches sur le cerveau des primates en anatomie.

L'anthropologie fut certainement sa grande passion, mais il sut mener de front ces deux spécialités.

Le professeur Raoul Anthony a pu compléter ses observations sur l'évolution du thorax dans le passage de la station quadrupède à la station bipède, dessinées déjà dans sa thèse de Médecine.

Ses études sur le cerveau des hommes fossiles sont très importantes.

A signaler aussi son travail sur l'Identification et l'étude des ossements des rois de Navarre.

Raoul Anthony inventa un appareil permettant l’élevage artificiel du turbot, ce qui lui valut le surnom de « Père des turbots ».

 

 

Raoul Anthony dans son bureau du laboratoire d'Anatomie Comparée au Muséum d'Histoire naturelle de Paris, vers 1920.

Coll. Bibliothèques et Documentation du Muséum nationale d'Histoire naturelle.

 


Raoul Anthony était aussi un homme de lettres, passionné par les langues et l’histoire. Esprit universel, il publia en 1921 une traduction d'un ouvrage philosophique anglais " Léviathan " de Hobbs, et en 1925 un recueil psychologique.

Son insatiable curiosité pour de nombreuses disciplines, son esprit encyclopédique et sa ténacité ont marqué son entourage scientifique et familial.

Décédé le 1er septembre 1941 à Quimper, il fut enterré à Châteaulin.

Le nom de Raoul Anthony fut donné à l’une des rues de la ville. L’une des parties de l’école primaire porta également son nom avant de prendre le nom d’école primaire Marie-Curie en 1986, lors de la réunion des « deux écoles », changement de nom qui ne se fit pas sans discussion.

L'ensemble de ses publications devrait être consultable à la Bibliothèque Nationale de France après numérisation, ainsi qu'à la Bibliothèque Centrale du Museum.

 

Raoul Anthony (Coll. famille Anthony).

Restez connectés !