Printer-friendly version

Current Size: 100%

La Gastronomie

Quelques spécialités gastronomiques ont fait la réputation de Châteaulin :

Le macaron

L'histoire des premiers macarons de Châteaulin remonte à 1907, époque où Louis Le Meur fonde une pâtisserie rue de l'Eglise. Dès le début, il se spécialise dans la fabrication de Macarons, élaborant régulièrement de nouvelles recettes au sein de son laboratoire. La renommée de ces petits gâteaux allait bientôt franchir les frontières de Châteaulin et conquérir une clientèle nouvelle, touristique, friande de bons produits régionaux, originaux et authentiques. Les amateurs venaient de loin pour goûter ces macarons dont on parlait tant !

 

Une revue à grand tirage de l'époque avait publié une carte de France, à l'intention des vacanciers, carte illustrée par des dessins reproduisant les spécialités de chaque région. A l'emplacement de Châteaulin figurait... un macaron !

 

Le Java

Né à la fin du 19ème siècle d'un mariage de sucre et d'amandes intimement broyés, le Java est une pâtisserie savoureuse et originale. Il est glacé au fondant de café pour la subtile alliance des senteurs et des saveurs.

Ce délicieux petit gâteau doit son nom à l'île de Java, à l'époque florissante possession hollandaise, terre aux 121 volcans, riche en sols fertiles : une île renommée pour ses cultures de café.

 

Par ailleurs, des efforts sont réalisés pour préserver les traditions :

Le pain au levain

Une association a été créée, avec pour objectif de transmettre le savoir-faire des anciens. Elle organise régulièrement des animations, ouvertes à tous, sur le site du Vieux-Bourg où a été reconstruit un four à pain traditionnel.

 

Chaque journée se déroule de la manière suivante :

  • 9 heures : présentation de la journée, fabrication de la pâte au levain (les ingrédients sont fournis par l'association) ;
  • de 10 heures à midi : le pain au levain devant "pousser" au minimum 5 à 6 heures, ce temps est utilisé pour réaliser la recette de thème du jour (chacun apporte ses ingrédients et récipients) ;
  • à midi : pause repas (prévoir un pique-nique) ;
  • entre 13 et 15 heures : chauffe du four à pain ;
  • entre 15 et 16 heures : il faut retirer les braises du feu et laver le sol du four avant d'enfourner les pains et les diverses péparations faites le matin, puis surveiller la cuisson
  • vers 16h30 : dégustation (et discussion sur le thème de la séance suivante) ;
  • 17 heures : nettoyage du fournil.
  • Tarifs des animations :
  • à l'année : 30 euros
  • à la journée : 5 euros

 

Renseignements et inscriptions auprès des responsables de l'association :

Marie-Christine MARTIN au 02.98.73.05.96
Fabienne BOZEC au 02.98.73.14.56

Restez connectés !